« Appelle-moi par ton nom » de André ACIMAN

{ Et il croqua le fruit défendu…}


Présentation de :

« Appelle-moi par ton nom » de André ACIMAN

718BejHWoDL

Untitled

images

Elio Perlman se souvient de l’été de ses 17 ans, à la fin des années quatre-vingt. Comme tous les ans, ses parents accueillent dans leur maison sur la côte italienne un jeune universitaire censé assister le père d’Elio, éminent professeur de littérature. Cette année l’invité sera Oliver, dont le charme et l’intelligence sautent aux yeux de tous. Au fil des jours qui passent au bord de la piscine, sur le court de tennis et à table où l’on se laisse aller à des joutes verbales enflammées, Elio se sent de plus en plus attiré par Oliver, tout en séduisant Marzia, la voisine. L’adolescent et le jeune professeur de philosophie s’apprivoisent et se fuient tour à tour, puis la confusion cède la place au désir et à la passion. Quand l’été se termine, Oliver repart aux États-Unis, et le père d’Elio lui fait savoir qu’il est loin de désapprouver cette relation singulière…
Quinze ans plus tard, Elio rend visite à Oliver en Nouvelle-Angleterre. Il est nerveux à l’idée de rencontrer la femme et les enfants de ce dernier, mais les deux hommes comprennent finalement que la mémoire transforme tout, même l’histoire d’un premier grand amour. Quelques années plus tard, ils se rendent ensemble à la maison en Italie où ils se sont aimés et évoquent la mémoire du père d’Elio, décédé depuis.

images

http_2f2fimages-4ever-eu2fdata2fdownload2fnature2fplantes2ffruits2fpeches-206507.jpg

Mon avis :

J’ai lu ce livre durant le weekend à 1000 et j’ai eu beaucoup de plaisir à apprendre à connaître Elio et Oliver.

Cette histoire est autant originale que banale, autant plaisante qu’inconfortable, autant clichée que surprenante et j’ai passé un excellent moment avec nos deux protagonistes même si je suis pratiquement incapable d’en expliquer la raison !

Bien que j’ai adoré les personnages, j’ai parfois eu du mal à les suivre dans leurs activités ou dans leurs loisirs tout aussi plaisants que déroutants. De sorte que je n’ai pas tout compris lors de cette première lecture mais que cela ne m’a absolument pas dérangé puisque cette histoire a totalement réussi à conquérir mon cœur.
D’ailleurs, il est certain que je la relirai prochainement afin de mieux me pencher sur les points que j’ai eu du mal à comprendre, notamment certaines références littéraires et musicales.

J’ai apprécié le côté un peu mystérieux des deux jeunes hommes et le fait qu’ils se cherchent un peu l’un et l’autre.

J’ai eu un peu de mal avec le côté impulsif d’Elio, notamment lorsqu’il empoigne les parties d’Oliver. Je comprends qu’il voulait prouver à son aîné qu’il n’avait pas peur, qu’il n’était pas mal à l’aise, mais face à ce geste un peu osé et pour le moins inattendu, c’est le lecteur qui se retrouve un peu, pas mal à l’aise mais, de trop.

Elio a 17 ans et Oliver 24 et pourtant, cela semble parfois être une frontière infranchissable pour l’un et l’autre. Qui peut dire que 7 ans est une trop grande différence d’âge ? Personne.

Ce livre permet de prendre un point de vue extérieur à une situation pour le moins cocasse puisque, comme on le remarque, l’un et l’autre cache ce qu’il ressent et, si sentiments il y a, on peut dire qu’ils sont bien enfouis.

La plume est fluide et les références littéraires, musicales et culturelles sont nombreuses. On comprend que l’auteur a voulu montrer le niveau intellectuel de ses personnages.

conclusion 6

Tout cela pour dire que cette histoire m’a vraiment plu et que j’ai pris beaucoup de plaisir en m’imaginant le son des cigales d’Italie et la musique jouée par Elio.

Je vous conseille cette lecture pour les personnages, pour la fin qui est vraiment touchante et pour toutes les péripéties rencontrées par les deux hommes.

Voleuse de rêve

Où trouver ce livre :

  • Prix (hors frais de port) : 20.90 euros
  • Broché : 336 pages
  • Date de sortie : 7 février 2018
  • Éditeur : Grasset

-> FNACAMAZON <-


Ce matin (le lendemain du challenge), j’ai sauté sur l’occasion de voir le film et je n’ai pas changé d’avis, au contraire ! Cette histoire, qu’elle soit en livre ou en film, m’a totalement conquise, j’ai adoré. 😍

Je vous conseille le film, mais si vous souhaitez garder du mystère, je vous préconise de lire le livre avant de voir le film car bien que beaucoup de choses diffèrent, des éléments du livre ne sont pas présent du tout dans le film et vous risquez de passer à côté de quelque chose de vraiment intéressant. 😉

http_www.zickma.frwp-contentuploads201801critique-call-me-by-your-name-03

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :