« Textrovert » de Lindsey SUMMERS

{ Quand le puzzle ne s’assemble pas bien }


Présentation de :

« Textrovert » de Lindsey SUMMERS

51Vms5C6R3L.jpg

Untitled

images

~~PEUT-ON AIMER UNE PERSONNE QUE L’ON N’A JAMAIS RENCONTRÉE ?~~

Non seulement Keeley a accidentellement échangé son téléphone avec celui d’un autre, mais en plus elle va devoir attendre une semaine avant de pouvoir le récupérer car Talon, le garçon qui a pris son portable, a quitté la ville. Les deux lycéens vont coopérer pour se transférer leurs messages et, à force d’appels et de SMS, apprendre à se connaître. Jusqu’à leur rencontre fatidique où Talon n’a d’autre choix que de révéler sa véritable identité. Et un secret qu’il cachait jusque-là. Maintenant qu’elle connaît la vérité, Keeley peut-elle encore lui faire confiance ? Et comment leur relation, née du mensonge, peut-elle survivre à la trahison ? 

images

purple-fancy-line-hi

Mon avis :

J’avais beaucoup vu passer ce livre sur les réseaux sociaux et notamment sur Instagram où les couleurs éclatantes de la couverture donnait franchement envie !

Après l’avoir emprunté à la médiathèque, il n’a pas fallu longtemps pour que je me jette dans cette lecture et malheureusement, l’atterrissage a été rude.

Ce livre m’a fortement déçu de par son contenu et sa plume. L’histoire ne parait absolument pas crédible et on dirait que l’auteur s’est arrangée pour tapisser son récit de tout un tas de coïncidences totalement pas crédibles.

Au fur et à me sure de ma lecture, je me suis rendue compte que tout était arrangé , il n’y a pas un soupçon de suspens, pas un brin de fantaisie.

Dès le début, les coïncidences sont trop grandes et flagrantes : le téléphone est neuf donc pas de détails perso, les personnages ne sont sur aucun réseau social, il n’ont aucune photo d’eux sur leur mobile… sans être narcissique, j’ai moi-même quelques photos de moi sur mon propre téléphone portable.
Non mais sans blague, quel ado n’a pas au moins un réseau social ou un seul message sur son téléphone susceptible de le démasquer ? Personnellement, je n’y crois pas.

Enfin, voilà, ce livre m’a fait penser à un autre que j’avais également lu et pour lequel j’avais ressenti exactement la même chose, il s’agit de « Blue » de Camille PUJOL.

J’ai été extrêmement déçue par le côté irréel de cette histoire car après en avoir beaucoup entendu parler, je m’attendais à quelque chose d’au moins satisfaisant mais là, ce n’est pas du tout le cas.

Je ne remets en aucun cas en cause l’âge qu’avait l’autrice lors de l’écriture de ce livre et je ne fais aucun lien entre son âge et sa capacité d’écriture, car j’ai lu des auteurs plus jeunes qui m’ont vraiment fait rêver. Ici, ce n’est qu’un simulacre et je ne vous le recommande absolument pas.

C’est une mauvaise pièce de théâtre à la sauce roman.

conclusion 6

Vous l’aurez compris, je ne vous recommande absolument pas ce livre. Le récit n’est pas à la hauteur, on s’ennuie, on n’y croit pas une seule seconde.

Si vous souhaitez passer un bon moment, fuyez !

Voleuse de rêve

Où trouver ce livre :

  • Prix (hors frais de port) : 7.00 euros (au format poche)
  • Broché : 266 pages
  • Date de sortie : 11 mai 2017
  • Éditeur : Michel LAFON

-> FNAC – AMAZON <-


 

Publicités

3 commentaires sur “« Textrovert » de Lindsey SUMMERS

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :