« J’ai perdu Albert » de Didier van Cauwelaert

{ e = mc2 }


Présentation de :

« J’ai perdu Albert » de Didier van Cauwelaert


Je remercier encore chaleureusement les Éditions Albin Michel et l’Agence Gilles Paris de m’avoir envoyé ce livre afin que je puisse en faire cette chronique.

71D2iY0wajL

Untitled

images

« Je suis la voyante la plus en vue du pays et, depuis hier midi, je ne vois plus rien. »

Pourquoi, après vingt-cinq ans de cohabitation, l’esprit qui hante Chloé l’a-t-il soudain quittée pour sauter dans la tête d’un garçon de café, Zac, apiculteur à la dérive qui ne croit en rien ? La situation est totalement invivable, pour elle comme pour lui, d’autant que cet esprit qui s’est mis à le bombarder d’informations capitales et pressantes n’est autre qu’Albert Einstein…

Dans une comédie romantique haletante où la spiritualité s’attaque aux enjeux planétaires, Didier van Cauwelaert invente avec bonheur une nouvelle forme de triangle amoureux.

images

ws_emc2_1600x1200-e1521920966746.png

Mon avis :

J’ai lu ce livre avec un sentiment vraiment partagé car entre comédie et romance, on peut dire qu’ici, j’ai été au comble de mes espérances !

J’avais peur de tomber dans le ridicule, le déjà vu, ou pire, l’humour pas drôle et « malaisant » ! Et pourtant, c’est un succès que j’ai eu grand plaisir à lire car l’humour est au rendez-vous et le côté romantique est vraiment sympa et apporte une touche de fraîcheur bienvenue dans ce récit au rythme endiablé.

Les personnages principaux, Chloé et Zac, sont aussi drôles qu’attachants et j’ai passé un très bon moment à leur côté. Les suivre dans cette aventure un peu farfelue m’a vraiment donné le sourire et même si parfois, j’avais peur d’être lassée, ça n’a pas du tout été le cas.

La rencontre des deux protagonistes est aussi drôle que cocasse et s’ensuit une histoire rocambolesque mais crédible, et c’est ce qui fait toute la différence ! J’aime les histoires lorsqu’elles sont crédibles et arrivent à duper le lecteur, ça m’a fait rire et en même temps j’imaginais avoir Albert dans ma tête et j’avoue que de mon côté, je ne suis pas certaine que j’aurai apprécié. ^^

Le fait que l’auteur nous cite des choses crédibles est assez troublant car on se demande toujours si c’est vrai ou si c’est pour le livre qu’elles ont été inventées. Certaines vérités font peur, comme le fait que nous (les Hommes) ne pourrions vivre que 4 ans après la disparition totale des abeilles ! C’est effrayant ! On le sait tous et pourtant, peu d’entre-nous en parle de peur de voir ce jour arriver.

Le récit joue avec nos émotions, tantôt subtil et dramatique, tantôt drôle et puéril lorsque les deux personnages se chamaillent (mais pas de condescendance. Ouf !) . Une des forces principales du récit à n’en pas douter !

La plume de l’auteur est très fluide et facile à suivre et à comprendre. J’ai aimé le fait qu’il y ait beaucoup de dialogue et peu, voir pas, de longueur, c’est vraiment rapide à lire et les situations et événements s’enchaînent sans nous laisser le temps de nous ennuyer ! On est tenu en haleine du début à la fin pour savoir qui aura Albert à la fin et les deux personnages arriveront t’ils à leur fin ?

conclusion 6

J’ai beaucoup aimé ce livre et son histoire à l’allure peu commune. Les personnages sont attachants et l’humour est bien au rendez-vous.

C’est le premier livre que je lis de cet auteur et je suis agréablement surprise par la plume, le contenu et la fluidité de son récit.

Les émotions sont crescendo et on passe un très bon moment. Je vous le conseille sans hésiter !


Info supplémentaire :


Vous avez aimé le livre ou vous souhaitez découvrir l’histoire autrement ?

Et bien réjouissez-vous puisque le 12 septembre prochain sort au cinéma le film J’ai perdu Albert, également de Didier Van Cawelaert  ! 😍

Le film met notamment en vedette : Stéphane Plaza, Julier Ferrier, Josiane Balasko et Bernard Le Coq, entre autres. Que du beau monde et c’est sur que j’irai la voir car j’ai passé un super moment de lecture et je me languis de voir l’adaptation cinématographique. 😉

Allez allez ! On ne perd pas de temps et on se dépêche de remonter le livre dans sa PAL et dans sa wish-list afin de lire l’histoire avant de voir le film, parce que je suis certaine que vous aimerez les deux ! Ce n’est pas possible autrement 😄

Voleuse de rêve

Où trouver ce livre :

  • Prix (hors frais de port) : 19.00 euros
  • Broché : 224 pages
  • Date de sortie : 28 mars 2018
  • Éditeur : Albin Michel

-> FNACAMAZON <-


Publicités

4 commentaires sur “« J’ai perdu Albert » de Didier van Cauwelaert

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :