« Danish Girl » de David EBERSHOFF

{ Quand l’homme aide la femme qui est en lui à éclore }


Présentation de :

« Danish Girl » de David EBERSHOFF

Danish-girl.jpg

Untitled

« À Copenhague en 1925 Einar Wegener et Greta Wauld, son épouse, forment un couple original. Lui est petit, discret, peintre, délicat et reconnu. Elle, peintre également mais de moindre talent, est une grande américaine, blonde fortunée que l’on remarque. Tous deux mènent une vie confortable jusqu’au jour où Greta, en manque de modèle féminin demande à Einar de bien vouloir enfiler une paire de bas et d’escarpins pour qu’elle finisse son tableau. De cette demande innocente va naître le double d’Einar, Lili, qui petit à petit prendra le dessus sur celui qui l’a engendrée.

David Ebershoff retrace ici l’histoire vraie d’un homme qui s’éveilla à la femme en lui et qui fut le premier à subir une opération pour changer de sexe. »

Mon avis :

Avant de savoir que c’était un livre, j’ai d’abord vu « Danish Girl » en film avec comme acteur principal Eddie Redmayne qui tient merveilleusement bien le rôle d’Einar/Lili. J’ai beaucoup apprécié le film qui est à la fois beau et émouvant.

C’est il y a peu, en faisant quelques recherches d’adaptations cinématographiques que j’ai appris que ce film était au départ un livre qui relate une histoire vraie ! Je n’ai pas hésité une seconde à l’acheter car je trouve que le fait que ce soit une histoire vraie donne envie d’en savoir encore plus et comme dans la plupart des cas où il y a eu une adaptation ciné, il y a toujours des détails qui n’ont pas pu être intégrés, des scènes qui n’ont pas pu être filmées… J’avais besoin et envie d’en savoir plus sur Lili.

Pour tout dire, je n’ai franchement pas été déçue ! Ce livre est une pépite qui nous fait palpiter le cœur à deux mille à l’heure du début à la fin.

La découverte de soi, la transition, la transsexualité, la dysphorie de genre sont autant de choses qui n’étaient pas admises, tolérées et encore moins acceptées à l’époque. C’est en pionnière que Lili va devoir prendre vie au risque de sa propre vie et de celle d’Einar car entre les électrochocs et les médecins qui veulent l’enfermer en asile psychiatrique, le chemin n’est pas tracé.

Comme il est dit dans le résumé, Einar est le premier homme à subir une opération de transition vers le sexe féminin et quelle émotion de lire ce livre qui raconte un bout d’histoire quand on sait qu’aujourd’hui, les personnes dans cette situation sont aidées, soutenues, comprises et acceptées car au fond, les mentalités ont évoluées et je pense au fond de moi que Lili n’y est pas pour rien en cela.

L’auteur a une plume très riche et pleine d’émotions. Le récit nous fait vivre chaque moment de la vie d’Einar et de Lili comme une avancée historique, une prise de conscience. Le vocabulaire est adapté à l’époque puisque, je le rappelle, cette histoire se déroule en 1925 mais le texte et les dialogues n’en sont pas alourdis.

J’ai eu tendance, au début, à faire le rapprochement avec le film que j’avais vu auparavant mais au fur et à mesure, je me suis laissée guider par la plume fluide et entraînante et avant de m’en apercevoir, j’avais totalement réécrit l’histoire dans ma tête avec les nouveaux éléments contenus dans le livre.

Les détails de l’histoire sont très bien décrits et les émotions sont transcrites à la perfection. Quelques sourires et quelques larmes plus loin, j’ai tourné la dernière page et j’ai tout de suite compris que j’ai préféré le livre au film, bien que ce dernier soit déjà un de mes coups de cœur, ce qui en dit long sur ce superbe récit.

conclusion 6

Je recommande ce livre qui est un très gros COUP DE CŒUR ! Ce livre raconte l’histoire vraie d’un homme qui a écouté la femme qui était en lui et l’a aidé à éclore.

C’est une histoire merveilleuse, une histoire humaine et historique. La plume de l’auteur est très douce et en même temps poignante lorsque le récit est plus cruel.

Si vous avez vu le film, ce livre vous plaira d’autant plus et si vous n’avez pas encore vu le film, lisez ce livre pour vous rendre compte du courage d’Einar et de Lili qui a su écouter son cœur quitte à se mettre en danger mais pour que les générations futures n’aient plus peur d’être tels qu’elles sont.

Voleuse de rêve

Où trouver ce livre :

  • Prix (hors frais de port) : 10.80 euros
  • Broché : 544 pages
  • Date de sortie : 2 novembre 2012
  • Éditeur : Libretto

-> FNAC – AMAZON <-


POUR INFO I : Vous pouvez trouver le livre avec l’affiche du film en jaquette souple.
Voici la couverture alternative :
91uFRFHr4KL
Je la trouve sublime !

Pour info II : Si vous êtes dans une situation similaire, vous n’êtes pas seul et des services et des gens sont là pour vous aider alors n’hésitez pas à vous rapprochez de ces services, ils sauront vous aider et vous conseiller.
Voici quelques adresses qui pourront vous être utiles :
Espace santé trans
http://espacesantetrans.fr/
Propose des consultations psycho-thérapeutiques, notamment par Skype.
contact@espacesantetrans.fr
OUTrans
http://outrans.org
Organise des rencontres, crée un réseau, fournit des informations.
Genres pluriels
http://www.genrespluriels.be
Association belge.

Si vous avez besoin d’autres adresses, d’autres infos, ou de parler, n’hésitez pas à m’envoyer un message via le formulaire de contact.
Réponse et discrétion assurées !

Publicités

Un commentaire sur “« Danish Girl » de David EBERSHOFF

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :