« Forbidden » de Tabitha SUZUMA

{ Quelle claque !! }


Présentation d’un livre abasourdissant
(oui ça existe, même si on ne l’utilise pas souvent ^^) :

« Forbidden » de Tabitha SUZUMA

81NWB4Bhr0L

Résumé :

«L’amour est leur seul crime.

Un roman d’amour qui vous hantera longtemps…

« Je refuse de laisser le monde extérieur nous condamner et détruire le plus beau jour de ma vie. Celui où j’ai embrassé le garçon qui hantait mes rêves depuis toujours. Sommes-nous condamnés à nous dissimuler derrière des portes closes et des rideaux tirés ? »

Il ne reste plus grand-chose de la famille Whiteley. Le père a refait sa vie à l’autre bout du monde, la mère essaie d’en faire autant. Elle dépense plus d’argent chaque mois en alcool et en fringues qu’en pension alimentaire pour ses cinq enfants. Dans la débâcle, les deux aînés, Maya et Lochan, seize et dix-sept ans, décident de prendre les choses en main. En effet, si les services sociaux s’en mêlent, ils seront séparés, placés dans des foyers aux quatre coins du pays. Luttant ensemble pour maintenir leur famille unie, ils partagent les mêmes joies et les mêmes peines. Mais peuvent-ils vraiment s’avouer ce qu’ils ressentent l’un pour l’autre ?»

fils-barbelés-1668277

Mon avis :

J’ai lu ce livre en un dimanche, une seule journée et malgré cela, j’ai du mal à ne plus y penser. Non pas que j’oublie les livres que je lis juste après les avoir fermés, mais du moins, j’arrive à dormir après avoir posé mon livre (sauf en cas de livre d’horreur mais je n’en lis pas ^^). Forbidden est une de ces lectures où on se demande « Mais pourquoi ?! »

Les personnages principaux sont intéressants et la différence de caractère entre eux est très importante dans ce récit :

Lochan 17 ans est un excellent élève, c’est jeune homme très réservé et d’une timidité maladive qui l’empêche de communiquer avec les autres.
Sa sœur Maya, 16 ans, est une jeune fille ordinaire, ni bonne ni mauvaise à l’école, elle a quelques amis et est très mature pour son âge.

J’ai eu quelques difficultés avec le caractère de Maya qui parait un peu trop sur d’elle pour une adolescente et parfois j’aurai voulu que Lochan soit un peu plus sur de lui en tant que responsable de la fratrie, mais c’est vraiment bien écrit et donc, son caractère se prête bien à son personnage.

L’histoire, bien que touchant un sujet tabou et sensible, est abordée très simplement, un peu comme une poésie. Tout se passe en douceur, l’auteur prend le temps de nous mettre à l’aise et, étant de nature très ouverte, je n’ai pas été gênée une seule seconde par la relation un peu particulière qu’entretiennent de Lochan et Maya.

Durant ma lecture, j’ai été happée par un nombre incalculable de sentiments et d’émotions. J’ai été frustrée, consternée, désolée, indignée, ébranlée, une tempête émotionnelle qui n’a fait qu’augmenter au fil de ma lecture. Pas forcément dans cet ordre et pas tous pour les mêmes raisons mais ce qui se passe dans ce livre est révoltant !

Le père est depuis longtemps parti refaire sa vie et la mère alcoolique préfère courir après sa jeunesse perdue plutôt que de s’occuper de ses 5 enfants ! Elle laisse les deux plus grand, Maya et Lochan, respectivement 16 et 17 ans, s’occuper de leurs 2 frères et de leur sœur âgés de 13, 9 et 5 ans ! J’ai été indignée par cette situation qui m’a profondément bouleversée ! Comment une mère peut-elle faire ça à ses enfants ?…

Bien évidemment, le livre ne parle pas uniquement de l’abandon des enfants par leur mère. On suit ce récit alternativement du point de vue de Maya et de Lochan qui doivent faire face au quotidien, jonglant entre les cours, les repas, s’occuper de leurs frères et sœurs, régler les factures, tout en s’occupant d’eux-même.

Seulement, le jeune frère et sa sœur ont des sentiments l’un pour l’autre, des sentiments bien plus fort que de l’amour fraternel. Ils doivent tout faire pour refouler leurs émotions mais quand ils doivent être ce qui se rapproche le plus d’un père et d’une mère pour leur fratrie, il n’est pas toujours facile de repousser une main tendue.

Ce livre met nos nerfs à rude épreuves et notre cœur et notre cerveau en désaccords car bien-sûr, je me suis toujours dit que ce n’est pas sain, que ça ne se fait pas… Entre un frère et une sœur ça ne doit pas exister, comme ça ne doit exister pour aucun membre d’une même famille.

L’auteur bouleverse les codes et la bienséance, elle a une plume fantastique et sait nous mettre à l’aise. Le vocabulaire, les dialogues et tout ce que contient ce livre a été minutieusement choisi et pensé pour le lecteur.

Je savais de quoi parlait ce livre, j’en avais entendu parler mais sincèrement, je ne m’attendais pas à ça. J’ai pris une vraie claque et à la fin, j’étais en larmes parce que je n’avais rien vu venir, je n’étais pas préparée et d’ailleurs, je n’ai toujours pas encaissé.

Ce livre est une bombe, ce livre est un monstre, un monstre de génie ! C’est un formidable COUP DE COEUR !!

Conclusion :

Je recommande ce livre qui est à la fois touchant, révoltant et bouleversant. Une lecture qui ne vous laissera pas indemne quelque soit votre avis sur le sujet principal.

Ne vous arrêtez pas à vos préjugés, ce livre n’est pas là pour vous convaincre.

Voleuse de rêve

Où trouver ce livre :

  • Prix (hors frais de port) : 16.90 euros
  • Broché : 380 pages
  • Date de sortie : 22 septembre 2017
  • Éditeur : MILADY

-> FNAC – AMAZON <-


 

Publicités

6 commentaires sur “« Forbidden » de Tabitha SUZUMA

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :